Et pourquoi 11prunes...?!

11, c’est le 11ème arrondissement de Paris où Cécile a vécu 15 ans avec beaucoup de plaisir, elle était alors chercheuse en biologie à Paris.

Le pays des prunes, c’est le Lot, l’endroit sauvage où elle a commencé sa deuxième vie à l’aube de ses 40 ans.

De ce passage et changement de vie, est née une nouvelle activité professionnelle, la possibilité de créer et de fabriquer des bijoux dans un cadre privilégié au contact direct avec la nature.

Développer une activité manuelle, c’était comme une évidence, l’impression d’être à sa place pour Cécile qui, depuis l’enfance, crée, peint, découpe, fabrique, observe.

La marque 11prunes est née en 2013, tout doucement. Au cœur de ce projet, il y a la création de motifs en pâte polymère, développée de manière autodidacte  et améliorée par les expériences successives.

A partir de ces motifs, sont conçus des bijoux alliant couleurs et design simple, inspirations florales ou motifs traditionnels. Les voyages, les promenades dans la nature, les visites d’exposition apportent de nouvelles sources d’inspiration. L’appareil photo n’est jamais très loin et sert à conserver toutes ces images.

Les collections se succèdent, toujours différentes, et dessinent un univers poétique et féminin.

Création des éléments du motif

Au commencement, Il y a la couleur ou plutôt les couleurs ! Une palette qui se prépare en mélangeant de la pâte polymère de différents coloris. Tous les mélanges sont faits à la main, il n’y a pas de machine à pâtes à l’atelier !

Les motifs sont créés dans la masse, un élément après l’autre, à la manière d’un dessin en trois dimensions : tout ce qui se voit à la surface est également présent dans l’épaisseur de la pâte. Les seuls outils utilisés sont un couteau et des emporte-pièces.

Conception du motif

Chaque élément est réduit et découpé en tronçons, ce qui permet d’en obtenir plusieurs exemplaires. La conception du motif se fait par agencement de ces éléments, un travail qui reste en trois dimensions.

Tout se fait à épaisseur constante pour éviter les distorsions ultérieures de certaines parties du motif.

On obtient une plaque carrée, rectangulaire ou ronde, d’une vingtaine de centimètres de côté. Le motif est prêt à être réduit !

Réduction des motifs

Inspirée de la technique du millefiori utilisée par les verriers de Murano, la réduction du motif, par pression sur les parois du pavé, permet de fusionner les différentes parties qui le composent et d’obtenir une cane allongée dont chaque  tranche contient le motif presque à l’identique du dessin fabriqué avant réduction. C’est ce matériau qui est ensuite utilisé pour façonner les bijoux.

C’est toujours une surprise de découvrir le résultat obtenu, la réduction modifie les rapports entre les couleurs, certains défauts disparaissent, d’autres apparaissent, c’est une nouvelle image !

Création des bijoux

A chaque motif, une collection de bijoux avec son identité, sa forme et son métal : argent 925 ou laiton couleur bronze. Des perles de verre, d’autres éléments tels que du bois ou des fils de coton, sont utilisés.

Le façonnage des bijoux est une étape importante pour garantir la beauté et la qualité des bijoux, la minutie est de mise !

La pâte polymère est un médium particulièrement intéressant pour toutes les possibilités créatives qu’il offre en termes de formes et de mélanges avec des éléments métalliques utilisés pour la structure du bijou ou son design.

Toutes les pièces produites sont cuites, poncées et vernies. Elles sont toutes façonnées dans les semaines qui suivent la création d’un motif. Si l’on attend plus longtemps, la pâte polymère perd de sa plasticité et le façonnage devient moins précis.

SAMSUNG CSC

Les pièces sont ensuite montées avec soin pour préparer les bijoux.